dimanche 21 mai 2017

...périodes électorales.

Au pluriel ou au singulier mais qui n'en finit pas de finir, même loin de France. Évidement ici tout ne va pas tout à fait au même rythme, les professions de foi des candidats au premier tour de l’élection présidentielle sont parvenues à mon mari le 1er mai et celles qui m'étaient destinées ne sont jamais arrivées sans doute car elles étaient adressées à mon nom d’électrice, c'est-à-dire mon nom de jeune fille. Heureusement que mon mari a accepté de partager ;)
Le site de l'ambassade de France a bien mis une semaine pour publier les résultats du premier tour dans les deux bureaux de vote du Qatar. 

J'ai été étonnée de voir qu'il y avait maintenant 2546 inscrits sur les listes électorales ici. Avec un taux de participation de 52% au premier tour (1345 votants) les Français au Qatar se sont juste un petit  peu moins déplacés que la moyenne des Français de l'étranger. Je trouve ça étrange car le Qatar c'est tout petit et je pense que le trajet le plus long pour aller voter ne doit pas dépasser 90 minutes mais à la décharge de certains abstentionnistes ici le dimanche est un jour ouvré.  L'ordre d'arrivée des candidats au Qatar  est le même que pour l'ensemble des Français de l'étranger.

Au deuxième tour il n'y a eu que 5 personnes de moins qui sont allées voter et là  les Français du Qatar ont voté exactement comme l'ensemble des Français de l'étranger. A l'heure à laquelle j'y suis allée, en milieu de matinée pour éviter les embouteillages, j'ai eu l'impression qu'il y avait moins de monde qu'au premier tour mais il parait qu'il y avait la queue à l'ouverture des bureaux.

Maintenant on enchaîne sur les législatives... Les Français de l'étranger voteront, comme en 2012 apparemment mais je n'en ai aucun souvenir, une semaine avant la métropole pour le premier tour.

Nous faisons partie de la 10ème circonscription qui englobe tout l'est de l'Afrique ainsi que le Proche et le Moyen-Orient. Une circonscription qui représente presque 100 000 électeurs dont plus de 17 000 sont au Liban. C'est d'ailleurs dans un journal libanais francophone que j'ai trouvé les informations les plus intéressantes sur la circonscription et ses candidats...

J'aimerais quand même qu'un jour le vote pour les Français de l'étranger soit électronique: tout le monde n'a pas la chance de vivre près d'un consulat ou d'une ambassade,  le vote par correspondance est totalement utopique dans un certain nombre de pays (genre Mexique ...) et il semblerait que parfois dans les villes/pays où il y a beaucoup de Français l'organisation du vote laisse pas mal à désirer. Heureusement que la  nouvelle tendance ne semble pas être aux référendums à tout bout de champs!